topblog Ivoire blogs

27/06/2008

Mieux vaut tard que jamais!

La grand-messe du e-learning africain se donne rendez-vous en 2009

Ouverte le 28 mai 2008, la grand-messe du e-learning africain a clos ses travaux dans la soirée du 30 mai à Accra (Ghana). Les participants à eLearning Africa 2008 se sont donnés rendez-vous en 2009 pour prolonger les échanges sur l'intégration des technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement, la formation et le développement.

La rencontre d'Accra aura permis essentiellement de questionner la valeur ajoutée des TIC dans l'enseignement à partir des quelques rares initiatives mises en œuvre sur le continent. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'on assiste de plus en plus à l'usage des technologies dans l'enseignement sur le continent, sans qu'il ne soit pas vraiment possible de conclure à une réelle contribution de cette mode à la qualité des programmes. Par ailleurs, tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne en matière de TIC. La fracture numérique étant plus profonde dans certains pays que dans d'autres, ce qui inhibe les efforts des acteurs du e-learning.

Accra aura permis aussi de mesurer les influences politiques et culturelles en matière d'e-learning. Au premier jour, on a parlé que l'anglais dans toutes les sessions. Pas d'interprétation donc, les francophones purs et durs n'ont assisté qu'en spectateurs. L'Agence universitaire de la francophonie, partenaire de l'événement, était quasiment invisible durant toute la conférence.
Il faut remarquer l'absence des autorités de l'éducation de bon nombre de pays africains, notamment celles des pays voisins du Ghana. Agenda chargé ou manque de coopération ? On n'en saura pas plus.

Enfin, ce que l'on ne peut dénier au eLearning Africa, et c'est d'ailleurs l'un des points positifs, c'est qu'elle offre un espace d'échange aux acteurs du e-learning africain et leur permet de tisser des relations pour eux-mêmes d'abord, et, pour leurs institutions d'attache ensuite. Espérons que dans un an, ces relations vont grandir et contribuer à l'éclosion de nouvelles initiatives.


Tété Enyon Guémadji-Gbédémah

16:40 Publié dans E-learning | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : e-learning, Accra, TIC

20/05/2008

En route pour le Ghana

A défaut d'être personnellement présente à la 3eme Conférence Internationale consacrée aux TIC appliquées à l'Enseignement, à la Formation et au Développement, savoir eLearning Africa qui se tient dans quelques jours à Accra, j'ai réussi à convaincre un de mes promotionnaires qui lui sera présent à la conférence de Liveblogger pour nous.
A bientôt donc!

17:35 Publié dans E-learning | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : e-learning, accra, TIC

17/04/2008

Unesco training TILW

Ce projet de l’Unesco prévoit l’organisation d’un cycle de onze ateliers régionaux de formation de formateurs à la maîtrise de l’information, qui auront lieu en 2008-2009 dans des établissements d’enseignement supérieur couvrant toutes les régions du globe. A l’issue de la formation, les formateurs “diplômés” seront à même de proposer leurs services pour animer des formations dans tous les secteurs de la société dans les pays de leurs régions respectives.
La formation sera présentée par des professionnels chevronnés et reconnus dans le domaine de la formation à la maîtrise de l’information au niveau international ou dans la région où est organisé l’atelier. En Afrique subsaharienne, la formation se tiendra à l’Université de Cape Town en Afrique du Sud, du 4 au 6 octobre 2008, selon la version en anglais du site, ou à l'Université de Gabarone au Botswana dont la date est à préciser, selon la version en français (A vérifier). Chaque atelier doit accueillir entre 25 et 50 stagiaires.
Les candidats à la formation doivent être des professionnels de l’information et de la documentation en exercice, titulaire d’un diplôme d’études supérieur. Le public visé est donc le suivant : professeurs d’université, bibliothécaires, enseignants et documentalistes scolaires, formateurs dans les départements des relations humaines, ONG et organisations gouvernementales.
Les candidats doivent remplir le formulaire d’inscription et l’envoyer au contact de leur établissement d’accueil (Université de Cape Town pour l’Afrique subsaharienne). Tous les frais de voyage et de séjour sont à la charge du stagiaire mais les autres frais (repas, déplacements locaux…) sont à la charge de l’établissement d’accueil. Les candidats ont aussi la possibilité d’obtenir une bourse ou un prêt d’une fondation, de leur gouvernement, d’une société professionnelle ou d’une autre organisation octroyant des aides financières pour l’éducation et la formation.
Pour ajouter un mot, je citerai ce verset biblique qui dit en substance : ‘‘ Mon peuple périt par manque de connaissance’’. Ceci pour appuyer l’idée qu’une bonne maîtrise de l’information peut aider à résoudre plus efficacement des problèmes d’ordre social, économique ou politique, qu’ils soient personnels, familiaux ou communautaires.
Pour plus d’information : Unesco Training

22:05 Publié dans Formations | Lien permanent | Commentaires (0)

13/04/2008

Volontariat Francophone

L’organisation internationale de la francophonie, OIF, lance un second appel à candidatures pour son projet de volontariat francophone pour les années 2007-2009 en faveur de la jeunesse.
En association avec l’ agence universitaire de la francophonie, AUF, la chaîne de télévision TV5 et quelques autres institutions, ce projet permet à des jeunes de 21 à 34 ans, de valoriser pendant 12 mois, leurs compétences en contribuant à des actions en faveur du développement. Les trois domaines d'intervention du projet sont :
- La promotion et le renforcement du français
- Les technologies de l'information et de la communication comme supports dans les domaines de l'éducation et de la culture
- Le renforcement des capacités locales en développement économique, social et culturel.
Le précédent appel publié en octobre 2007, a permis le déploiement de 17 volontaires francophones, au Canada, en Europe de l’Est, en Asie et en Afrique. Le présent appel à candidatures visant 23 nouveaux volontaires, est ouvert du 11 avril au 12 mai 2008.
Le bénévole reçoit une indemnité mensuelle de subsistance qui lui permet de se loger et de vivre décemment dans son lieu d’affectation, et il bénéficie aussi de certaines mesures d’accompagnement liées à son statut de volontaire (assurances). Les frais de transport entre le pays d’origine et le lieu d’affectation sont assurés par l’OIF.
Il n’est possible de postuler que pour un seul volontariat et il faut être titulaire d’un diplôme universitaire dans son domaine d’expertise. La liste complète des conditions à remplir, les formulaires d’inscriptions et de plus amples infos sont disponible sur le site de officiel de l’OIF.

09/04/2008

E-learning Africa

La 3e Conférence internationale sur les TIC au service du développement, de l’enseignement et de la formation, se tiendra à Accra au Ghana du 28 au 30 mai 2008. E-learning Africa est un événement annuel consacré à la mise en place de compétences E-learning en Afrique. Il a été lancé en mai 2006 à Addis Abeba et reconduit en mai 2007 à Nairobi où il a attiré quelques 1400 participants, dont plus de 70% venaient d'Afrique. Cet événement accueilli chaque année à tour de rôle par le ministère de l’éducation d’un gouvernement africain différent, stimule la croissance d'une communauté eLearning panafricaine.
eLearning Africa s'adresse à tout le Continent Africain et le public visé concerne les différents acteurs du secteur de l’éducation, de la formation et de la recherche, de l’informatique et des fournisseurs de services technologiques ainsi que les ONG. Son appel à participation ouvert a eu pour conséquence l'engagement d'une importante communauté internationale composée d'experts, de partenaires industriels, d'initiatives de terrain et d'acteurs du développement et a permis l'établissement d'un cadre solide de développement.
La conférence offre aux professionnels africains tout comme à chaque partenaire une opportunité sans précédent de comparer, d'apprendre, de partager et de ‘réseauter’, tout en renforçant les nombreux et très divers projets et initiatives dans le domaine des technologies de l'éducation en Afrique.
La rencontre à Accra cette année, abordera les différents aspects des TIC appliquées à l’éducation et la formation, dont l’introduction du E-learning dans la formation médicale et la lutte contre le VIH ainsi que les diverses questions politiques à grande échelle du E-learning en Afrique.
La participation à la conférence est fixée à 250 Euros pour les ressortissants des pays en développement et à 100 Euros pour les étudiants africains. Il était possible pour les nationaux africains résidant sur le continent de bénéficier d’une prise en charge pour les frais de participation mais la date limite du dépôt de demande fixée au 29 février 2008 a expiré.
Pour de plus amples informations : eLearning Africa

01/04/2008

+ de 500 bourses de formation à distance

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), lance pour la 5e année consécutive un appel à candidature pour des formations à distance.
Plusieurs universités du Nord et quelques unes en partenariat avec des universités du Sud, offrent des formations entièrement à distance par Internet dans les domaines de l’enseignement, l’économie, le droit, les services Internet, l’informatique, l’environnement, et les sciences de la vie. L’AUF offre des bourses aux candidats désireux de suivre l’une de ces formations à distance.
Ces formations sont pour la plupart ouvertes aux candidats ayant un niveau licence (Bac+3) ou pouvant justifier d’une expérience professionnelle qui permettrait de valider les acquis d’expérience (VAE). Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
Pour bénéficier d’une de ces formations, il suffit de remplir les formulaires de candidature entièrement en ligne pour le cursus désiré. En cas de sélection, l’AUF met à la disposition de tous les apprenants ces différents centres d’accès à l’information (CAI) et campus numériques francophones (CNF)
Les formations ont toutes un coût mais l’AUF octroie des allocations d’études aux meilleurs candidats sélectionnés par les universités. Il faut donc signifier dans le formulaire de candidature que l’on souhaite bénéficier d’une allocation de l’AUF et deux scénarios sont alors possibles. Le candidat peut être :
- Apprenant payant, c'est-à-dire qu’il bénéficie d’un prix Sud, un coût d’inscription réduit parce qu’il aura démontré qu’il est ressortissant d’un pays en développement. Une formation à 4500 Euros peut revenir à 2500 Euros à l’apprenant payant.
- Apprenant allocataire, c'est-à-dire qu’il bénéficie d’une bourse de l’AUF et qu’il ne s’acquitte que d’une somme forfaitaire d’inscription. Ainsi une formation à l’origine à 4500 Euros peut revenir à 250 Euros à l’apprenant allocataire.
La plupart des appels à candidatures seront clos au début du mois de juin et les résultats publiés durant le mois de juillet.
Suivre une formation à distance exige un certain sens de l’organisation et des priorités et ouvre l’esprit par la même occasion, à de nouvelles connaissances au delà du sujet d’études, particulièrement sur les technologies éducatives. Ancienne bénéficiaire d’une de ces bourses je ne peux qu’encourager les intéressés à saisir cette belle opportunité d’apprentissage. Pour plus d’informations visiter le site officiel de la FOAD.

26/03/2008

WikiEducator

Les 26, 27 et 28 mars 2008, se tient au Campus Numérique Francophone de Yaoundé (agence universitaire de la francophonie, bureau Afrique Centrale) un atelier sur le développement des Ressources Educatives Libres sur la plateforme WikiEducator.
Cet atelier de 03 jours, organisé au CNF de Yaoundé vise à :
- Introduire les concepts du Web 2.0 et des Ressources Educatives Libres
- Former les participants à la création de contenu éducatif libre sur un Wiki
- Développer quelques cours sur la plateforme WikiEducator sous forme de contenu éducatif libre

WikiEducator est un projet de Contenu e-learning libre, modifiable et utilisable par tout le monde, tout comme Wikipédia. Il a été mis sur pied par COL (Commonwealth Of Learning) en Aout 2006 à Nairobi au Kenya. Wikieducator est une communauté évolutive, dont le but premier est le travail collaboratif :
- Planning des projets éducatifs liés au devéloppement du contenu libre
- Devéloppement du contenu libre sur Wikieducator pour le e-Learning
- Travail sur la conception des ressources éducatives libres (OER ou Open Educational Resources en anglais) et sur comment les créer
- Réseau des propositions de financement des projets de contenu libre

Le web 2.0 et ses principes d’utilisation des technologiques existantes, porte un note d’espoir dans la diffusion et l’appropriation des savoirs, notamment dans celui des ressources éducatives libres. Cet atelier comme plusieurs autres, voudrait éviter que l’Afrique ne reste en marge de cette nouvelle mouvance dictée par l’Internet participatif, d’autant plus qu’il est de notre responsabilité d’adapter à nos réalités locales les modèles qui réussissent ailleurs, mais surtout d’inventer et de concevoir des modèles à partir de nos milieux respectifs. Dans le domaine des technologies éducatives, une simple importation n’est pas la solution parce que non adaptée à nos spécificités sociales et culturelles.