topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/11/2008

Réussir sa demande de bourse

Samson Lim est un pro des bourses. En quelques semaines de travail, il a réussi à décrocher 20 bourses allant de 50 $ à plus de 70 000 $. Il a systématisé sa méthode et aide maintenant des centaines d’étudiants à préparer leurs demandes et à obtenir plus de succès. Voici ses meilleurs conseils.
1. Faites une étape vers l’avant en prenant du recul face à votre essai pour obtenir une bourse. N’écrivez pas seulement à propos de ce que vous avez fait et comment; allez plus loin.
2. Si vous pouvez échanger votre essai avec celui de quelqu’un d’autre, alors c’est qu’il n’y a pas de grosse différence; ce n’est pas assez. Relisez votre essai et demandez-vous si ça parle de vous et de votre histoire.
3. Pensez à la bourse comme un investissement financier dans votre potentiel à réussir académiquement, pour qu’en retour vous aidiez la société et personnifiez les valeurs de base de l’organisation qui offre la bourse. Si vous approchez votre demande dans cet état d’esprit, il vous sera plus facile de trouver comment toucher votre audience.
4. La plupart des jury de bourses considèrent vos activités de service communautaire et votre capacité de diriger (leadership) plus que vos diplômes et vos résultats scolaires. Les diplômes sont importants, mais pas autant que ce que vous faites de votre temps après vos cours.
5. Inscrivez vous à des répertories de bourses et surveillez régulièrement et fréquemment les occasions qui y sont proposées. Mettez à jour votre profil au moins une fois par saison.
6. Commencez tôt. Remplissez les formulaires de données personnelles et remettez-les aux enseignants ou conseillers au moins quatre semaines à l’avance pour obtenir des lettres de recommandation et assurez-vous de faire le suivi de leur progrès.
Pour plus de conseils et de ressources : Scholarship Junkies. Site en anglais


Source: Thot Cursus

18/09/2008

150 bourses d'études et 70 bourses de stage

L'appel à candidatures pour ces bourses est CLOS.

La commission universitaire pour le développement (CUD) met en oeuvre sa politique de coopération universitaire au développement par le biais de plusieurs programmes qui relèvent d'objectifs bien distincts, dont le programme de bourses qui octroie, chaque année, 150 bourses de cours et 70 bourses de stages à des ressortissants de pays en développement pour suivre une des formations soutenues par la CUD dans le cadre des cours et stages internationaux.

Ces formations et stages, pour la plupart des Master complémentaires, portent entres autres sur les Sciences et Gestion de l'Environnement dans les Pays en Développement, les Systèmes d'Information Géographique (SIG) et les Sciences et Technologie des Aliments.

Voici quelques critères pour que la demande du candidat soit recevable, il faut qu'il ou elle :
- Soit originaire d'un pays en développement (Afrique du Sud, Algérie, Bangladesh, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Chine, Colombie, Côte d'Ivoire, Cuba, Equateur, Ethiopie, Guatemala, Guinée, Haïti, Inde, Indonésie, Kenya, Madagascar, Mali, Maroc, Mozambique, Nicaragua, Niger, Ouganda, Pérou, Philippines, RD Congo, Rwanda, Salvador, Sénégal, Suriname, Tanzanie, Territoires Palestiniens, Vietnam, Zambie, Zimbabwe).
- Réside et travaille dans un pays en développement au moment de l'introduction du dossier.
- Soit âgé de moins de 40 ans pour les cours, et de moins de 45 ans pour les stages, et ce au moment du début de la formation.

Tous les candidats retenus et de réserve recevront un courrier électronique à l'issue des sélections (Mai 2009). Les candidats non retenus recevront un courrier électronique dans le courant du mois de juin 2009.

La liste des cours et stages internationaux concernés par les possibilités d'octroi de bourses, ainsi que les modalités d'introduction des candidatures et les critères de recevabilité devant être respectés en vue de l'obtention d'une bourse sont clairement exposés sur le site du programme: Programme Bourses CUD.

Personnellement je n'offre aucune bourse. Pour les demandes veuillez bien candidater auprès des organisations offrant ces bourses et dont les liens figurent sur ce site.

27/08/2008

Guide de sources de financement

La FAO a développé en collaboration avec quelques organismes un guide donnant accès aux sources de financement pour les chercheurs scientifiques du secteur agricole. L'objectif de ce guide est d'offrir un accès rapide aux sources de financement, aux services et répertoires de recherche au niveau régional et mondial. Il permet aux chercheurs d'obtenir une liste mise à jour, classée en catégories selon les besoins spécifiques.
A coté des sources de financement pour la recherche agricole, le site offre aussi des sources de financement pour la formation (plus de 80), pour des déplacements (28 sources) et pour des projets (plus de 70), couvrant divers sujets tels que l’éducation, le développement des femmes, l’environnement…

Pour aller au Guide de sources de financement pour la recherche agricole de la FAO.

26/08/2008

Bourse de recherche Bentley

La bourse de recherche Bentley sur les systèmes culturaux est destinée à des étudiants de pays en développement titulaires d’un diplôme universitaire en agriculture, en foresterie ou en biologie, inscrits à plein temps à un programme d’études supérieures (maîtrise, doctorat ou postdoctorat) dans une université reconnue d’un pays en développement, et qui souhaitent exécuter des travaux de recherche appliquée comportant des essais sur les terres d’agriculteurs participants. La bourse s’adresse aussi aux canadiens.

Le montant de la bourse peut atteindre 30 000 CAD soit 13 348 738 FCFA. Si les résultats de la recherche montrent clairement que la poursuite des travaux peut procurer des avantages importants, la bourse peut être reconduite sur présentation d’une nouvelle demande.

Les propositions doivent viser la réalisation de travaux de recherche sur des systèmes culturaux très simples de façon à entraîner une augmentation soutenue du rendement des cultures, et elles doivent être susceptibles de procurer des avantages à de petits exploitants agricoles de pays en développement, et plus particulièrement aux femmes agricultrices des régions rurales.
Les projets doivent être planifiés et exécutés en collaboration avec un centre international de recherche agricole ou une institution vouée à la recherche en agriculture et mettant l’accent sur les applications chez l’exploitant.
La proposition doit comprendre les plans des essais qui seront menés dans des exploitations agricoles de petite taille et qui sont susceptibles d’améliorer la vie des ménages agricoles et de préserver ou d’accroître le rendement de leurs cultures.

Le dossier de demande doit comprendre :
- Une lettre d’accompagnement
- La proposition de recherche (15 à 20 pages)
- Un budget (en dollars canadien)
- Le formulaire de demande
- Un curriculum vitae
- Deux lettres de références (du directeur de recherche et d'un autre professeur)
- Une lettre de l’organisme confirmant le rattachement de l'étudiant à celui-ci
- Un examen de la proposition de recherche par un statisticien qualifié
- Le relevé de notes officiel du dernier diplôme obtenu et du programme en cours
- Une preuve de citoyenneté

La date limite pour présenter une demande est le 1er octobre 2008, par voie postale et aussi par courriel au CRDI à cta@idrc.ca

Informations complètes et détaillées sur le site du CRDI

01/04/2008

+ de 500 bourses de formation à distance

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), lance pour la 5e année consécutive un appel à candidature pour des formations à distance.
Plusieurs universités du Nord et quelques unes en partenariat avec des universités du Sud, offrent des formations entièrement à distance par Internet dans les domaines de l’enseignement, l’économie, le droit, les services Internet, l’informatique, l’environnement, et les sciences de la vie. L’AUF offre des bourses aux candidats désireux de suivre l’une de ces formations à distance.
Ces formations sont pour la plupart ouvertes aux candidats ayant un niveau licence (Bac+3) ou pouvant justifier d’une expérience professionnelle qui permettrait de valider les acquis d’expérience (VAE). Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
Pour bénéficier d’une de ces formations, il suffit de remplir les formulaires de candidature entièrement en ligne pour le cursus désiré. En cas de sélection, l’AUF met à la disposition de tous les apprenants ces différents centres d’accès à l’information (CAI) et campus numériques francophones (CNF)
Les formations ont toutes un coût mais l’AUF octroie des allocations d’études aux meilleurs candidats sélectionnés par les universités. Il faut donc signifier dans le formulaire de candidature que l’on souhaite bénéficier d’une allocation de l’AUF et deux scénarios sont alors possibles. Le candidat peut être :
- Apprenant payant, c'est-à-dire qu’il bénéficie d’un prix Sud, un coût d’inscription réduit parce qu’il aura démontré qu’il est ressortissant d’un pays en développement. Une formation à 4500 Euros peut revenir à 2500 Euros à l’apprenant payant.
- Apprenant allocataire, c'est-à-dire qu’il bénéficie d’une bourse de l’AUF et qu’il ne s’acquitte que d’une somme forfaitaire d’inscription. Ainsi une formation à l’origine à 4500 Euros peut revenir à 250 Euros à l’apprenant allocataire.
La plupart des appels à candidatures seront clos au début du mois de juin et les résultats publiés durant le mois de juillet.
Suivre une formation à distance exige un certain sens de l’organisation et des priorités et ouvre l’esprit par la même occasion, à de nouvelles connaissances au delà du sujet d’études, particulièrement sur les technologies éducatives. Ancienne bénéficiaire d’une de ces bourses je ne peux qu’encourager les intéressés à saisir cette belle opportunité d’apprentissage. Pour plus d’informations visiter le site officiel de la FOAD.